Gauche moderne et peuple réactionnaire

Avertissement : à la lecture du texte ci-dessous, il ne manquera pas de gens pour dire qu’il est incomplet, orienté et hâtif. Mon objectif est de faire court, compréhensible et d’exposer mon point de vue. J’espère qu’il sera lu et compris par les besogneux de mon acabit.
1°/ le virage de 83
Après être arrivée au pouvoir en 1981, la gauche (qui devait changer la vie) est rentrée, au bout de 2 ans, dans le rang de l’organisation économique occidentale dominée par l’empire États-Uniens.
Elle a capitulé et n’a pas mis en œuvre son programme au service du peuple.
Les dits pragmatiques, en fait ceux qui avaient été éduqués dans les stéréotypes de l’économie capitaliste ont pris le pouvoir.
La gauche a accepté d’accompagner l’évolution du capitalisme industriel vers le capitalisme financier.

2°/ Une gauche moderne
Elle est devenue moderne, expliquant qu’il fallait accepter la mondialisation de l’économie. Cette globalisation qui allait diviser le monde en différents secteurs. L’agriculture d’un côté, l’usine manufacturière en Asie et chez nous, avec la formation, le développement des métiers de l’intelligence. Nous devions former des gens intelligents et adaptables (des métiers à forte valeur ajoutée) qui inventent les produits que d’autres, dans le monde, fabriqueraient.
Notre avenir passait par le développement d’un peuple intelligent et riche.
Il ne fallait pas avoir peur de l’avenir. Il fallait nous ouvrir au monde. Nos gouvernants dits « socialistes » continuent de tenir ce discours. Lire la suite

Publicités

Le poison de l’union. Par François Ruffin, 9/01/2015 Du journal Fakir

Un mot, d’abord, d’évidente compassion pour les douze victimes de cette tuerie, pour leurs proches, pour leurs familles. Mon souvenir va plus particulièrement à Charb, que je connaissais un petit peu, que j’avais rencontré à l’occasion, qui avait eu la générosité de venir à Amiens, un week-end de grisaille, pour nous offrir ses dessins, en ces années où nous n’étions qu’un petit journal local, en butte aux procès.
La peine, donc, inutile de s’étaler.
Maintenant, je voudrais vous faire part d’un malaise, qui me gagne depuis mercredi, avec ces foules qui se rassemblent dans la tristesse, avec ces « Je suis Charlie » brandis sur fond noir, avec ces minutes de silence décrétées d’en haut, avec ces drapeaux en berne, avec ces manifestations d’union nationale, avec des messes spéciales, avec ces grandes déclarations générales sur « la démocratie », « la République », avec tous les pompeux cornichons qui y vont de leur commentaire. Lire la suite

Dans le Midi Libre de ce jour

Ci-après, article paru dans le Midi Libre de ce jour:

article ML du 06.01.15

et la demande de rectificatif ou complément demandée au Midi Libre:

Premièrement, je précise que je ne suis pour l’instant pas candidat dans le texte sur le blog auquel vous faites référence.

je vous rappelle le paragraphe:

« Concernant « ma candidature » que tu évoques, je te confirme que les candidats seront désignés en assemblée par celles et ceux qui décideront de participer à nos réunions et à notre processus de décision et de désignation des candidats.
Je souhaite que notre assemblée « citoyenne » choisisse celles et ceux qu’elle considérera comme étant les meilleurs pour défendre nos propositions. »

Et dans votre article, vous ne parlez pas du tout de notre initiative « pour une majorité citoyenne dans le Gard » (majoritecitoyenne-gard.fr) dont l’appel est signé par Jacques DEMANSE, maire de Sauveterre; Catherine CHOFFAT candidate EELV aux dernières cantonales et législatives; Marie-Pierre VASELLI, candidates aux dernières cantonales et Charles MENARD, candidat aux dernières législatives. Plus déjà un certain nombre de citoyennes et citoyens de Roquemaure et d’autres communes (ça commence).

le lien vers l’appel: majoritécitoyenne-gard.fr

N’hésitez pas à signer et à faire signer. Rejoignez-nous si notre initiative trouve un intérêt à vos yeux.

 

Réponse à un colistier et ami

Ci-après le mail que j’ai reçu d’un de mes colistiers de « Roquemaure, l’Élan Citoyen » :
Tous mes vœux à la petite famille Rousselot pour cette nouvelle année.
Mais tu as commencé par un mail politique, je vais te donner le sentiment politique que ce mail éveille en moi, sans colère ni animosité.
En gros, tu vas te présenter contre Nathalie NURY, parce qu’elle représente un parti pas assez à gauche et ainsi faire passer à droite le conseil départemental du Gard (ou même avec le risque de faire passer ce même conseil à l’extrême droite, parti que tu combats radicalement depuis des années).
Cette démarche pouvait s’entendre quand il s’agissait de faire des élections lors d’un renouvellement par moitié…pour faire évoluer la politique du conseil général plus à gauche par exemple.
Mais en 2015, nous allons élire un nouveau conseil départemental dans sa totalité, aucun parti de gauche n’aura un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits au 1° tour.
Le second tour sera donc entre FN et UMP !
Peut-être que les hommes et femmes politiques de gauche ont besoin de cette claque pour se retrouver…
Mais là, nous sommes dans la claque programmée et c’est bien dommage !
L’année 2015 commence bien mal ! Bonne journée tout de même
Nota :
Hommes et femmes politiques de gauche, arrêtez de vous bouffer le nez et travaillez sur des idées de gauche communes, le meilleur programme est issu d’un travail en commun qui intègre des idées aussi larges que possible (en dehors des extrêmes bien sûr).
A moins que le seul recours imaginé soit une révolution… mais là ces hommes et ces femmes politiques prennent une très forte responsabilité sur les conséquences d’une telle révolution !

Je prends la peine de publier le mail de mon colistier et d’y répondre publiquement parce que c’est un reproche que beaucoup ne manqueront pas de nous faire et que j’y ai pour ma part beaucoup réfléchi avant de m’engager sur cette voie difficile. Lire la suite

Réflexions sur le vote du budget du département par les élus PCF

Le budget primitif du département du Gard a donc été voté la semaine dernière avec 33 voix pour, 6 voix contre et 7 abstentions dont celle de Jean-Michel SUAU, seul élu PCF ayant osé se démarquer de la majorité. Les 7 autres élus PC ont décidé d’y rester et de voter ce budget austéritaire.
Le président du conseil général n’a pas hésité une seconde à retirer à JM SUAU ses délégations de vice-président, histoire de bien faire comprendre aux autres élus PCF ce qu’il pouvait en couter d’oser même s’abstenir.
Je considère que les élus communistes qui ont voté le budget ont fait une faute politique doublée d’une faute stratégique.
Ils ont fait une faute politique parce qu’il est impossible de dénoncer l’austérité au niveau national et d’accepter de la mettre en œuvre au niveau local sous la direction des membres du Parti Socialiste sans paraître pour des gens sans conviction. Les invectives des manifestants également issus des rangs du PCF à leur entrée dans l’hémicycle en est la plus forte illustration. Lire la suite

Explications sur le « nous ne voulons plus d’eux »

Mon précédent post a pu sembler à certain d’entre vous jusqu’auboutiste et outrancier.
Je vais vous raconter quelques instants de ma vie qui pourront éclairer ma position.
Je ne vais pas prendre le temps de faire une explication de texte pour expliquer tous les évènements que je cite afin de ne pas alourdir mon propos. J’invite celles et ceux qui ne connaissent pas ces références à faire des recherches sur internet s’ils le souhaitent.
Mes premières expériences politiques :
J’ai grandi dans une famille de gauche et chrétienne. J’ai appris dans mon enfance « le notre père » et  le « je vous salue Marie ». J’ai été au catéchisme et j’ai même été enfant de cœur. J’ai eu l’occasion de me rendre compte qu’il y avait une différence entre la façon dont on me disait qu’il fallait se conduire et la façon dont je voyais un bon nombre d’adultes le faire. L’amour du prochain n’est pas très répandu chez les chrétiens non plus. Lire la suite